top of page
Toutes les especes de Succulentes

Toutes les succulentes par espèces

Découvrez la diversité fascinante des succulentes : Parcourez notre collection par espèces pour plonger dans le monde coloré et varié de ces plantes résilientes.

La famille des Agavaceae, également connue sous le nom d'Agavoïdées, regroupe un ensemble captivant de succulentes qui se distinguent par leur aspect architectural unique et leur capacité à prospérer dans des environnements arides.

Cette famille englobe des genres emblématiques tels que Agave, Yucca ou Manfreda.

Les Agavaceae se caractérisent par leurs feuilles charnues et souvent épaisses, qui leur permettent de stocker l'eau et de résister à des conditions de sécheresse extrême. Les formes de leurs feuilles varient considérablement, allant des feuilles étroites et rigides des Yuccas aux feuilles larges et arrondies des Agaves.

Ces plantes sont souvent associées aux régions désertiques d'Amérique du Nord et d'Amérique centrale, où elles ont évolué pour s'adapter aux rigueurs du climat.

​

En plus de leur adaptation à la sécheresse, de nombreuses Agavaceae produisent des inflorescences spectaculaires, généralement de hautes hampes florales garnies de fleurs voyantes.

Plante Succulente de type Yucca aloifolia

La famille des Aizoaceae, également connue sous le nom de Mésembryanthémacées, est une famille de plantes succulentes qui se distinguent par leur incroyable diversité de formes, de textures et de couleurs.

Comptant parmi ses membres des genres bien connus tels que Lithops, Conophytum et Mesembryanthemum, cette famille est principalement originaire des régions semi-arides et désertiques d'Afrique du Sud et d'autres parties de l'Afrique australe.

Les Aizoaceae ont développé des adaptations remarquables pour survivre dans des environnements inhospitaliers, notamment des feuilles charnues, des tissus transparents qui permettent à la lumière de pénétrer jusqu'aux parties souterraines de la plante, et des formes de croissance variées telles que le camouflage lithopsien. Ces succulentes sont souvent appelées "plantes de pierre" en raison de leur capacité à se fondre dans leur environnement rocheux.

Les Aizoaceae sont également connues pour leurs fleurs étonnantes qui peuvent varier en taille, en forme et en couleur, et qui s'épanouissent souvent sous forme de tapis colorés sur le sol aride. Cette famille présente une richesse botanique unique et continue d'attirer l'attention des passionnés de succulentes du monde entier en raison de leur apparence exotique et de leurs adaptations ingénieuses.

La famille des Aloeaceae est composée d'un groupe diversifié de plantes succulentes appartenant principalement au genre Aloe, célèbre pour ses nombreuses espèces aux propriétés médicinales et ornementales.

Originaire principalement d'Afrique, ces plantes sont bien adaptées aux climats arides et semi-arides. Les Aloeaceae se distinguent par leurs feuilles charnues disposées en rosettes ou en touffes, qui stockent l'eau pour faire face aux périodes de sécheresse.

Les feuilles peuvent varier en forme, en taille et en couleur, allant du vert vif au gris argenté. Outre leur beauté ornementale, de nombreuses espèces d'Aloe possèdent des propriétés curatives, comme l'Aloe vera, largement utilisé pour ses qualités apaisantes et hydratantes pour la peau.

En plus de leurs utilisations médicinales, les Aloeaceae produisent également des inflorescences spectaculaires composées de grappes de fleurs tubulaires aux couleurs vives, attirant les pollinisateurs tels que les colibris et les abeilles.

Succulente de type Aloe

Cette famille botanique est composée d'un grand nombre de genres et d'espèces de plantes, dont certaines sont très populaires en horticulture en raison de leur facilité de culture et de leur attrait ornemental.

Les Crassulacées produisent généralement des fleurs en grappes ou en cymes. Les fleurs peuvent être de couleurs variées, notamment le blanc, le rose, le rouge et le jaune.

​

Cette famille comprend un grand nombre de genres et d'espèces, parmi lesquels on trouve des plantes populaires comme les Aeoniums, les joubarbes (Sempervivum), les crassules (Crassula), les echeverias (Echeveria) et les kalanchoés (Kalanchoe).

Succulente Crassulaceae Sempervivum nevadense

Les Cactacées, communément appelées cactus, sont des plantes succulentes qui se distinguent par leurs tiges charnues et leur capacité à stocker de l'eau, ce qui leur permet de survivre dans des environnements arides.

Ils produisent souvent des fleurs colorées et spectaculaires

Avec plus de 1 700 espèces réparties dans environ 127 genres, les Cactacées offrent une incroyable diversité de formes et de tailles.

​

Originaires principalement du continent Américain, ils sont devenus populaires dans le monde entier en tant que plantes d'ornement, tout en ayant des utilisations pratiques, comme la production de fruits comestibles et de colorants naturels à partir de certaines espèces.

Succulente Cactaceae
  • Combien existe t'il d'espĂšces de succulentes ?
    Il existe plus de 10 000 espĂšces de plantes succulentes rĂ©parties dans plus de 60 familles botaniques diffĂ©rentes. Les succulentes sont caractĂ©risĂ©es par leur capacitĂ© Ă  stocker l'eau dans leurs tissus, ce qui leur permet de survivre dans des environnements arides et secs. Parmi les familles les plus populaires de succulentes, on trouve les Crassulaceae (comme les echeverias et les crassulas), les Cactaceae (les cactus), les Aloeaceae (les aloĂšs) et les Agavaceae (les agaves). Cependant, il est important de noter que le nombre exact d'espĂšces de succulentes peut varier en fonction des dĂ©couvertes et des classifications botaniques en Ă©volution constante. De nouvelles espĂšces sont parfois dĂ©couvertes et dĂ©crites, tandis que d'autres sont reclassĂ©es en fonction de nouvelles informations gĂ©nĂ©tiques et taxonomiques. Par consĂ©quent, le chiffre de plus de 10 000 espĂšces est une estimation approximative et pourrait ne pas ĂȘtre complĂštement Ă  jour.
  • Quelles sont les Succulentes qui rĂ©sistent le mieux au froid en extĂ©rieur ?
    De nombreuses succulentes peuvent résister au froid en extérieur, mais leur résistance dépendra en grande partie du climat de votre région et des conditions spécifiques de votre environnement. En général, les succulentes originaires de zones montagneuses ou désertiques sont mieux adaptées aux climats plus froids. Voici quelques exemples de succulentes qui sont généralement plus résistantes au froid : Sempervivum (Joubarbe) : Certaines variétés peuvent résister jusqu'à -15°C à -20°C. Sedum (Orpin) : La plupart des variétés de sedum peuvent supporter des températures aussi basses que -10°C à -15°C. Sedum kamtschaticum : Peut tolérer des températures aussi basses que -20°C. Sedum acre : Peut résister jusqu'à -20°C. Opuntia (Figuiers de Barbarie) : Peuvent résister jusqu'à -10°C à -15°C, selon la variété. Agave : Certaines variétés d'agave peuvent résister à des températures aussi basses que -7°C à -10°C. Yucca : La plupart des yuccas peuvent tolérer des températures aussi basses que -10°C à -15°C. Orostachys (Barbe de Jupiter) : Peuvent résister à des températures aussi basses que -15°C à -20°C. Delosperma (Pourpier) : Certaines variétés peuvent résister jusqu'à -10°C à -15°C. Jovibarba : Peuvent résister à des températures aussi basses que -15°C à -20°C. N'oubliez pas que ces températures sont des indications générales et que d'autres facteurs tels que l'humidité, le vent et la durée des températures froides peuvent également influencer la résistance de ces plantes. Il est recommandé de surveiller vos succulentes par temps froid et de prendre des mesures pour les protéger si nécessaire, notamment en utilisant des méthodes de couverture ou de paillage pour minimiser les dommages causés par le gel.
  • Quelles sont les succulentes les moins fragiles Ă  cultiver chez soi ?
    Certaines succulentes sont plus robustes et moins exigeantes que d'autres, ce qui en fait de bons choix pour la culture en intĂ©rieur. Voici quelques exemples de succulentes moins fragiles Ă  cultiver chez soi : Les Sedums sont parmi les succulentes les plus faciles Ă  cultiver. Ils viennent dans une variĂ©tĂ© de formes et de couleurs, allant du vert au pourpre. Ils tolĂšrent bien la lumiĂšre indirecte et peuvent survivre Ă  des pĂ©riodes d'oubli d'arrosage. Les Haworthia ont un aspect unique avec leurs feuilles striĂ©es et leur croissance en rosettes serrĂ©es. Elles prĂ©fĂšrent la lumiĂšre indirecte et tolĂšrent bien les environnements intĂ©rieurs. Elles ont Ă©galement une certaine tolĂ©rance Ă  des pĂ©riodes de sĂ©cheresse. L'Aloe Vera est connue pour ses propriĂ©tĂ©s mĂ©dicinales, mais c'est aussi une succulente robuste. Si elle nĂ©cessite une lumiĂšre vive elle peut tolĂ©rer des pĂ©riodes de sĂ©cheresse entre les arrosages. Assurez-vous que son pot a un bon drainage pour Ă©viter la stagnation de l'eau. La Senecio est une succulente qui se caractĂ©rise par ses longues tiges fines ornĂ©es de petites perles en forme de feuilles. La lumiĂšre indirecte lui convient et elle peut rĂ©sister Ă  des pĂ©riodes d'arrosage irrĂ©gulier. Gardez Ă  l'esprit que mĂȘme les succulentes rĂ©sistantes nĂ©cessitent un minimum de soins.
  • Quelles sont les diffĂ©rences entre une plante grasse et une succulente ?
    Les termes "plante grasse" et "succulente" sont souvent utilisés de maniÚre interchangeable, mais il existe quelques nuances qui distinguent ces deux catégories de plantes. Le terme "plante grasse" est un terme plus large qui englobe toutes les plantes qui ont la capacité de stocker de l'eau dans leurs tissus, ce qui leur permet de survivre dans des environnements arides. Cela inclut les succulentes, mais aussi d'autres types de plantes, comme les cactées et certaines plantes bulbeuses. Une succulente est une sous-catégorie de plantes grasses. Toutes les succulentes sont des plantes grasses, mais toutes les plantes grasses ne sont pas nécessairement des succulentes. Les succulentes sont spécifiquement caractérisées par leurs feuilles charnues, qui sont capables de stocker de grandes quantités d'eau.
  • OĂč placer les succulentes ?
    Les succulentes ont besoin de beaucoup de lumiĂšre pour prospĂ©rer. Placez-les dans un endroit oĂč elles reçoivent au moins 6 heures de lumiĂšre directe du soleil par jour. Une fenĂȘtre orientĂ©e au sud ou Ă  l'ouest est souvent idĂ©ale. La plupart des succulentes prĂ©fĂšrent des tempĂ©ratures modĂ©rĂ©es. Évitez les courants d'air froids et les tempĂ©ratures en dessous de 10°C, car elles peuvent endommager les plantes.
  • Comment savoir si ses succulentes ont soif ?
    Les succulentes sont des plantes qui stockent de l'eau dans leurs feuilles, leurs tiges ou leurs racines, ce qui leur permet de survivre dans des environnements arides. Cependant, elles quand mĂȘme besoin d'eau pour prospĂ©rer. Voici les signes Ă  surveiller pour vous assurer : Changement de couleur des feuilles : Les feuilles d'une succulente bien hydratĂ©e ont gĂ©nĂ©ralement une apparence charnue et brillante. Si les feuilles commencent Ă  paraĂźtre fanĂ©es, dĂ©colorĂ©es ou moins charnues, cela peut ĂȘtre un signe de dĂ©shydratation. Texture des feuilles : Touchez lĂ©gĂšrement les feuilles de la succulente. Si elles se sentent molles ou friables au toucher, cela peut indiquer un manque d'eau. Rides ou plis : Les feuilles qui commencent Ă  se rider, Ă  se plisser ou Ă  s'enrouler sont souvent un signe que la plante manque d'eau. Cela peut se produire en particulier sur les feuilles les plus anciennes. Perte de brillance : Les succulentes bien hydratĂ©es ont gĂ©nĂ©ralement une apparence brillante en raison de l'eau emprisonnĂ©e dans leurs feuilles. Si les feuilles semblent ternes ou mates, il se peut qu'elles aient besoin d'eau. Croissance ralentie : Si votre succulente ne montre pas de croissance significative pendant une pĂ©riode prolongĂ©e, cela pourrait ĂȘtre dĂ» Ă  un manque d'eau. Cependant, assurez-vous Ă©galement qu'elle reçoit suffisamment de lumiĂšre et qu'elle n'est pas en train de sortir de sa pĂ©riode de croissance naturelle. Sol sec : Inspectez le sol dans lequel votre succulente est plantĂ©e. Si le sol est sec en surface et qu'il s'Ă©loigne des bords du pot, cela indique que la plante a peut-ĂȘtre besoin d'eau. Il est important de ne pas trop arroser les succulentes, car un excĂšs d'eau peut entraĂźner la pourriture des racines. Il est recommandĂ© d'attendre que le sol soit sec en surface avant d'arroser Ă  nouveau. Les besoins en eau varient Ă©galement en fonction de la saison, de la tempĂ©rature et du type de succulente. Il vaut mieux sous-arroser que sur-arroser ces plantes.
  • OĂč bien planter ses succulentes en extĂ©rieur ?
    Planter des succulentes en extĂ©rieur nĂ©cessite certaines prĂ©cautions pour assurer leur survie et leur croissance optimale. Voici quelques conseils gĂ©nĂ©raux pour choisir l'emplacement idĂ©al. Exposition au soleil : Les succulentes ont besoin de beaucoup de lumiĂšre pour prospĂ©rer. Choisissez un endroit oĂč elles recevront au moins 6 heures de soleil direct par jour. Les succulentes peuvent tolĂ©rer des tempĂ©ratures Ă©levĂ©es, mais une exposition prolongĂ©e Ă  un soleil brĂ»lant peut les endommager. Une lumiĂšre indirecte ou tamisĂ©e pendant les heures les plus chaudes de la journĂ©e peut ĂȘtre bĂ©nĂ©fique. Drainage : Les succulentes dĂ©testent l'excĂšs d'eau. Assurez-vous que le sol oĂč vous plantez vos succulentes est bien drainĂ© pour Ă©viter que les racines ne pourrissent. Si votre sol retient beaucoup d'eau, envisagez de crĂ©er un lit surĂ©levĂ© ou d'ajouter du sable ou du gravier au sol pour amĂ©liorer le drainage. Type de sol : Utilisez un substrat spĂ©cialement formulĂ© pour les cactus et les succulentes, ou ajoutez du sable ou du gravier au sol existant pour amĂ©liorer la structure du sol et empĂȘcher la rĂ©tention d'eau. Climat : Assurez-vous de choisir des variĂ©tĂ©s de succulentes adaptĂ©es Ă  votre climat local. Certaines espĂšces tolĂšrent mieux le froid que d'autres. Si vous vivez dans une rĂ©gion aux hivers rigoureux, envisagez de planter des succulentes plus rĂ©sistantes au froid ou de les cultiver dans des contenants que vous pouvez rentrer pendant la saison froide. Protection contre les intempĂ©ries : Si vous prĂ©voyez des tempĂȘtes ou des pluies abondantes, protĂ©gez vos succulentes en utilisant des abris temporaires tels que des auvents ou des bĂąches pour Ă©viter un excĂšs d'humiditĂ©. Espacement : Laissez suffisamment d'espace entre les plants pour permettre une bonne circulation de l'air. Cela rĂ©duira le risque de maladies fongiques et aidera les plantes Ă  sĂ©cher rapidement aprĂšs l'arrosage. Arrosage : MĂȘme si les succulentes sont rĂ©sistantes Ă  la sĂ©cheresse, elles ont encore besoin d'eau. Arrosez-les profondĂ©ment lorsque le sol est sec au toucher, mais Ă©vitez de les laisser tremper dans l'eau. Protection contre les prĂ©dateurs : Certaines rĂ©gions peuvent avoir des problĂšmes avec les ravageurs qui s'attaquent aux succulentes en extĂ©rieur. Si c'est le cas, envisagez des solutions comme des filets de protection ou des produits rĂ©pulsifs adaptĂ©s. Contenants : Si vous avez des prĂ©occupations quant aux conditions extĂ©rieures, envisagez de cultiver vos succulentes dans des contenants que vous pouvez dĂ©placer Ă  l'intĂ©rieur si nĂ©cessaire.
  • Quels sont les outils et accessoires nĂ©cessaires Ă  la reproduction des succulentes ?
    Voici une liste d'outils et d'accessoires qui peuvent vous ĂȘtre utiles lors de la reproduction des succulentes : Ciseaux de jardinage ou couteau propre. Pince fine ou pincettes Plateau ou boĂźte de propagation Substrat de propagation Racine hormonale (facultatif) Pots ou autres conteneurs PulvĂ©risateur d'eau Mini-serre ou film plastique transparent Étiquettes Avant de commencer la propagation, assurez-vous de comprendre les spĂ©cificitĂ©s de la mĂ©thode de propagation que vous choisissez (comme la propagation par feuilles, tiges ou graines). Chaque mĂ©thode peut nĂ©cessiter des Ă©tapes lĂ©gĂšrement diffĂ©rentes, mais avec les bons outils et accessoires, vous serez bien Ă©quipĂ© pour rĂ©ussir la reproduction de vos succulentes.
  • Quelles sont les diffĂ©rents modes de reproduction des succulentes ?
    Les succulentes peuvent se reproduire de différentes maniÚres, chacune ayant ses propres avantages et inconvénients. Voici les principales méthodes de reproduction des succulentes : Propagation par feuilles : Détacher une feuille de la plante mÚre, laisser sécher, puis planter pour développer de nouvelles plantes. Propagation par tiges : Couper une tige saine, laisser sécher, puis enraciner dans un substrat pour produire de nouvelles pousses. Propagation par rejets ou rosettes : Détacher les rejets ou rosettes formés autour de la plante mÚre et les planter individuellement pour de nouvelles plantes. Propagation par graines : Semer des graines récoltées à partir de fleurs pour cultiver de nouvelles succulentes, nécessitant plus de soins et de temps. Propagation par greffe : Associer différentes variétés en les greffant pour combiner des caractéristiques spécifiques ou favoriser la croissance. Propagation par division : Diviser la plante mÚre en plusieurs parties distinctes avec racines et pousses pour créer de nouvelles plantes. Chaque méthode a ses propres avantages et il est important de choisir celle qui convient le mieux à la variété de succulente que vous souhaitez propager et à vos compétences en jardinage.
  • Quelles succulentes rĂ©sistent le mieux au froid ?
    Les succulentes, en général, sont mieux adaptées aux climats chauds et secs, ce qui signifie qu'elles peuvent avoir du mal à survivre aux températures froides de l'hiver dans de nombreuses régions. Cependant, il existe quelques types de succulentes qui sont plus résistants au froid que d'autres. Sempervivum : Peut supporter des températures aussi basses que -20°C. Sedum spectabile : Peut survivre à des gelées légÚres allant jusqu'à -5°C à -10°C. Opuntia : Certains types d'opuntias peuvent résister à des températures aussi basses que -10°C à -15°C. Agave parryi : Peut supporter des températures hivernales allant jusqu'à -10°C à -15°C lorsqu'il est bien protégé. Yucca filamentosa : Résiste généralement à des températures hivernales aussi basses que -20°C. Joubarbe (Sedum album) : Peut supporter des gelées légÚres allant jusqu'à -10°C à -15°C. Echeveria : La plupart des echeverias ne tolÚrent pas bien les températures en dessous de 0°C, mais certaines peuvent survivre à des températures proches de 0°C pendant de courtes périodes.
bottom of page