top of page
  • Photo du rédacteurCG

Cereus aethiops

Dernière mise à jour : 17 sept. 2023

Le Cereus aethiops est une succulente impressionnante, caractérisée par son aspect cactiforme avec des tiges érigées et des épines acérées. Originaire d'Amérique du Sud, cette plante résistante est prisée pour sa beauté ornementale et sa facilité d'entretien.

Succulente cactus Cereus aethiops
Succulente Cereus aethiops

Fiche de Classification du Cereus aethiops

  • Nom Scientifique : Cereus aethiops

  • Famille : Cactaceae

  • Genre : Cereus

  • Continent d'Origine : Amérique du Sud

  • Pays d'Origine : Principalement le Brésil

  • Zone de Rusticité : USDA 10-11

  • Température Minimale : 4°C



Origines et Histoire

Le Cereus aethiops, également connu sous le nom de "Cierge d'Abyssinie," trouve ses origines dans les régions tropicales d'Amérique du Sud, principalement au Brésil. Son histoire est étroitement liée à l'exploration botanique et à l'intérêt croissant pour les plantes succulentes au fil des siècles.


L'introduction du Cereus aethiops dans le monde de la culture ornementale est largement attribuée aux explorateurs et botanistes européens qui ont exploré l'Amérique du Sud aux XVIIIe et XIXe siècles. Au fur et à mesure que ces aventuriers ont rapporté des spécimens exotiques en Europe, de nombreuses plantes succulentes, y compris le Cereus aethiops, ont suscité un grand intérêt parmi les collectionneurs de plantes.


Au fil du temps, cette succulente a gagné en popularité en tant que plante d'intérieur et d'extérieur dans diverses parties du monde en raison de sa capacité à résister à des conditions de croissance relativement difficiles. Sa forme cactiforme élégante, avec ses tiges verticales et ses épines, en fait une plante ornementale appréciée par de nombreux amateurs de plantes.


Aujourd'hui, le Cereus aethiops est cultivé et apprécié par des jardiniers, des amateurs de plantes succulentes et des collectionneurs du monde entier pour sa beauté unique et sa capacité à survivre dans des environnements arides. Son histoire témoigne de l'intérêt humain persistant pour la diversité botanique et la recherche de plantes fascinantes à cultiver et à apprécier.




Appareil Végétatif

Le Cereus aethiops présente un appareil végétatif caractéristique des cactus et des plantes succulentes.

Voici un aperçu de ses principales caractéristiques :


Tiges :

Les tiges du Cereus aethiops sont érigées, cylindriques et de couleur vert foncé. Elles peuvent atteindre une hauteur remarquable, parfois jusqu'à plusieurs mètres, ce qui en fait une plante imposante dans le jardin ou à l'intérieur. Les tiges peuvent être segmentées avec des côtes bien marquées, et elles portent souvent des épines le long de leurs bords.


Épines :

Comme de nombreux cactus, le Cereus aethiops développe des épines sur ses tiges. Ces épines sont généralement de couleur claire à brunâtre et peuvent varier en nombre et en longueur en fonction du spécimen. Les épines ont une fonction de protection contre les prédateurs potentiels et d'évaporation excessive de l'eau.


Feuilles :

Contrairement aux plantes non succulentes, le Cereus aethiops ne possède pas de feuilles typiques. Les feuilles ont été réduites à des épines ou ont complètement disparu, ce qui est une adaptation aux environnements arides et secs où elle pousse naturellement.


Racines :

Les racines du Cereus aethiops sont peu profondes et s'étendent largement pour absorber l'humidité du sol. Cette adaptation permet à la plante de capter l'eau de pluie rare dans son habitat naturel.


Fleurs :

En période de floraison, le Cereus aethiops produit de magnifiques fleurs nocturnes. Ces fleurs sont généralement grandes, blanches ou crème, et dégagent un parfum sucré et enivrant. Elles s'ouvrent la nuit pour attirer les pollinisateurs nocturnes, comme les papillons de nuit.

Fruit du Cereus Aethiops
Cereus Aethiops



Plantation du Cereus aethiops

  • Sol : Bien drainé, sablonneux.

  • Ensoleillement : Plein soleil.

  • Arrosage : Modéré, espacé.

  • Pot : Convient à la culture en pot.

  • Taille : Rarement nécessaire, sauf pour éliminer les tiges mortes.


La plantation du Cereus aethiops demande une attention particulière pour assurer sa croissance et son épanouissement.

Voici les étapes et les considérations essentielles pour planter cette succulente :


1 - Emplacement

Le sol est un élément crucial pour la croissance réussie du Cereus aethiops. Optez pour un sol bien drainé, de préférence un mélange de terreau cactées ou de sable grossier. Assurez-vous que le sol permet l'évacuation rapide de l'eau pour éviter la pourriture des racines.


Le Cereus aethiops prospère lorsqu'il est exposé à un ensoleillement abondant. Placez la plante dans un endroit où elle recevra au moins six heures de soleil direct par jour. Une lumière vive est essentielle pour favoriser une croissance saine et une floraison abondante.


2 - Plantation

Si vous prévoyez de cultiver le Cereus aethiops en pot, choisissez un contenant avec un bon drainage. Remplissez le pot avec le mélange de sol recommandé et plantez la succulente. Veillez à ce que le pot soit suffisamment grand pour accommoder la taille adulte de la plante, car elle peut devenir assez imposante.


Lors de la plantation en pleine terre, assurez-vous de creuser un trou de la taille de la motte de racines de la plante. Ajoutez du compost ou du terreau cactées au fond du trou pour améliorer la fertilité du sol. Placez le Cereus aethiops dans le trou, comblez avec le sol et tassez doucement pour éliminer les poches d'air.


3 - Entretien et soins

Le Cereus aethiops est une succulente qui préfère un arrosage modéré et espacé. Laissez le sol sécher complètement entre les arrosages pour éviter la pourriture des racines. Pendant la période de croissance active (printemps et été), arrosez environ toutes les deux à trois semaines.

En hiver, réduisez les arrosages à un minimum.


La taille du Cereus aethiops est rarement nécessaire, sauf pour éliminer les tiges mortes ou endommagées. Si vous devez tailler, faites-le avec précaution pour éviter de causer des blessures à la plante.




Reproduction du Cereus aethiops

La reproduction du Cereus aethiops peut se faire efficacement par bouturage.


1 - Choix de la Tige

Pour commencer, sélectionnez une tige saine et mature de votre plante mère. Elle devrait être exempte de tout signe de maladie ou de dommages.

Une fois que vous avez choisi la tige, utilisez un couteau bien aiguisé et propre pour couper une section de la tige. Assurez-vous que la coupe est propre et qu'elle mesure au moins quelques centimètres de longueur. Laissez ensuite la bouture sécher à l'air libre pendant quelques jours pour permettre à la coupe de cicatriser.


2 - Plantation

Une fois que la bouture a cicatrisé, plantez-la dans un pot ou dans un emplacement en pleine terre préparé avec un sol bien drainé, de préférence un mélange de terreau cactées ou de sable grossier. Insérez la bouture dans le sol de quelques centimètres et tassez légèrement le sol autour d'elle.


Arrosez légèrement la bouture après la plantation pour établir un contact avec le sol. Par la suite, maintenez un arrosage modéré et attendez que le sol sèche entre les arrosages. Veillez à ne pas trop arroser pour éviter la pourriture des racines.


Les racines de la bouture du Cereus aethiops commenceront à se former progressivement. Cela peut prendre plusieurs semaines à quelques mois. Assurez-vous de maintenir une humidité constante pendant cette période pour favoriser la croissance des racines.


3 - Transplantation

Lorsque la bouture a développé des racines solides et que vous voyez une nouvelle croissance au sommet, elle est prête à être transplantée dans un pot plus grand ou en pleine terre, selon votre préférence.


Conseils :

  • Le bouturage du Cereus aethiops est idéal au printemps ou en été, lorsque la plante est en période de croissance active.

  • Utilisez un substrat bien aéré pour la plantation des boutures.

  • Évitez de trop manipuler les boutures pour ne pas endommager les racines en développement.



Toxicité du Cereus aethiops

Le Cereus aethiops est généralement considéré comme non toxique pour les humains et les animaux domestiques. Cependant, il est essentiel de prendre quelques précautions lors de la manipulation de cette plante, principalement en raison de ses épines acérées et de sa capacité à provoquer des irritations cutanées.


Épines : Le Cereus aethiops développe des épines pointues le long de ses tiges. Ces épines sont conçues pour protéger la plante des prédateurs. Bien qu'elles ne soient pas toxiques en elles-mêmes, elles peuvent provoquer des blessures physiques si vous êtes piqué. Il est donc préférable de manipuler la plante avec précaution et d'utiliser des gants si nécessaire pour éviter tout contact direct avec les épines.


Irritations cutanées : Le contact avec les épines du Cereus aethiops peut provoquer des irritations cutanées, notamment des rougeurs, des démangeaisons et des picotements. En cas de piqûre, il est recommandé de retirer soigneusement les épines à l'aide de pincettes propres et de nettoyer la zone touchée avec de l'eau et du savon. Si une réaction cutanée persiste ou s'aggrave, consultez un professionnel de la santé.


Ingestion : Bien que le Cereus aethiops ne soit pas considéré comme toxique lorsqu'il est ingéré en petites quantités, il n'est pas destiné à la consommation humaine. Les parties de la plante peuvent avoir un goût désagréable, et l'ingestion de grandes quantités peut causer des problèmes gastro-intestinaux. Il est donc essentiel de garder cette plante hors de portée des enfants et des animaux domestiques.




Sous-espèces et variétés

Le Cereus aethiops est une espèce de cactus relativement peu diversifiée, et il n'est pas courant de trouver des sous-espèces ou des variétés bien définies au sein de cette espèce.

Cependant, il est important de noter que, dans la nature, il peut y avoir des variations naturelles dans la forme, la taille et la couleur des épines, ainsi que dans d'autres caractéristiques mineures. Ces variations peuvent être le résultat de facteurs environnementaux, génétiques ou géographiques.


En raison de cette variation naturelle, certains passionnés de cactus ou de succulentes peuvent avoir identifié et nommé des formes particulières du Cereus aethiops comme des variétés, mais ces distinctions ne sont souvent pas reconnues de manière formelle dans la classification botanique.


Autres succulentes qui pourraient vous plaire :


 

Comentarios


Los comentarios se han desactivado.
bottom of page